Interview du Grand Conseiller

Aller en bas

Interview du Grand Conseiller

Message  Môssieur le GM le Ven 20 Fév - 19:49



Le magazine "People'Symphonie" a interviewé le Grand Conseiller Arthur Khanjy. Voici la retranscription de cet entretien :

Deborah Keeves - Tout d'abord merci à vous, monsieur le Grand Conseiller, d'avoir bien voulu me recevoir dans vos appartements privés pour cette interview.
Mr le Grand Conseiller - Je vous en prie, Deborah ! C'est plutôt moi qui vous remercie de vous être déplacée jusqu'à mon humble demeure pour me faire l'honneur et le plaisir de votre compagnie.
- Huhuhu ! Merci Mr le Grand Conseiller !
- Mais je vous en prie, voyons !
- Tout de même... Considérez-vous comme une "humble demeure" cette luxueuse reconstitution du Château de Chambord de la Sphère Feu et de son domaine ? Le prix du mètre carré n'est pas donné sur la Sphère Bois...
- Je vois... Vous êtes une journaliste provocatrice et dénonciatrice, Deborah. J'apprécie ce comportement, fruit de privilèges durement acquis par le Grand Conseil auprès des différentes législations de l'Hyménée lorsqu'elle n'était encore qu'à ses débuts. Mais avant de répondre à votre intéressante question, permettez-moi de vous proposer quelques fraises...Elles viennent de mon jardin.
- Ho ! Merci monsieur le Grand Conseiller ! ...Hum...Elles sont délicieuses...
- N'est-ce pas ?...Que disions-nous, ma chère ?
- Heu...Miam...Je ne sais plus...
- Je crois que vous me demandiez ce que je pensais des différents Missionnaires.
- Ah bon ? Ah oui c'est exact ! ...Ces fraises sont vraiment délicieuses !
- Mangez...Mangez autant que vous le désirez... Je commencerai donc par le Missionnaire David Juvin. Je pense que c'est un homme remarquable souffrant d'une qualité si mésestimée de nos jours qu'elle en est devenue un défaut : la modestie. Monsieur Juvin n'est pas attiré par les hauts-faits d'armes, par la célébrité, les conquêtes, le pouvoir...
- Miam ! Slurp ! Miam !
- ... Je pense que monsieur Juvin, en raison des nombreuses qualités humaines dont il a sû faire preuve à ce jour, mériterait que nous lui proposions des postes à responsabilité au sein du Grand Conseil. Évidemment, c'est une décision importante que je ne peux prendre seul. Il faudra certainement de longues démarches auprès de mes confrères et...hum...consoeurs pour parvenir à une décision commune.
- Et...Miam !...Miam-Marie ?
- Monsieur Roux-Sire ? Et bien c'est un homme disposant d'un outil d'envergure entre ces mains : Icare. Je préfère patienter et observer son utilisation de cet outil avant de prononcer un quelconque jugement sur ce Dracos.
- Miam ! Miam ! Fillaud ?
- Ah ! Votre appétit fait plaisir à voir, Deborah ! Monsieur Fillaud est un homme remarquable dôté d'une propension à l'humanisme que je n'avais pu observer depuis le décès -terrible moment, je m'en souviens comme d'hier- de ce pauvre monsieur Emerurac. J'avoue éprouver une sincère affection envers la philosophie qu'il répand autour de lui : un mélange très agréable et faussement naïf de réflexion individuelle, de liberté, d'intellectualisation de la peur de la mort et, bien entendu, avant tout, d'une recherche assidue de la constante de la vérité.
- ...Puis-je en avoir encore, monsieur le Grand Conseiller ?
- Mais je vous en prie, voyons ! Ne bougez pas, ma petite : le temps d'aller aux cuisines et de vous en ramener toute une grappe délicieuse !
- Vous êtes vraiment formidlableuh, massieur le blanc gondzeillé !
- Mais je vous en prie, voyons ! Vous me flattez... Tenez... Ces quelques fraises...
- Miam ! Miam !
- Vous me demandiez donc mon avis sur Nicolas Delorme... J'allais vous expliquer que c'était un homme très intelligent et très talentueux. Une force de la nature sur laquelle il faudra compter dans les temps à venir, je le pressens. Il a dans ses actes ce mélange de passion et de retenue qu'avait également le regretté Général Hildemann. Il partage actuellement, avec monsieur Fillaud, un certain état d'esprit spirituel qui me rassure car il prouve qu'une entente entre ces avatars de la liberté que sont les Missionnaires est une réalité et non une légende... Contrairement à ce que certains confrères un rien médisants laissent encore entendre. Je suppose qu'...
- SLURP ! MIAAAAM MIAM ! Et Mahé ?
- ...Je n'ai pas fini, mon petit... Je suppose qu'il sera à prévoir, une fois cette crise terminée, de laisser disponible une place dans le Grand Conseil pour l'un des Traqueurs. Leur statut de Missionnaires et leur faction pourraient les propulser parmi les plus puissants de l'Hyménée...S'ils en font bon usage dans les temps qui s'annoncent. Concernant monsieur Mahé, je ne le considère pas comme un Être fondamentalement dangereux. C'est un homme très discuté, sujet à polémique, mais que nos médias...Sans vouloir vous outrager, bien entendu...
- Miam !...Miam !!Mmmmh ce que c'est bon !
- ...Mais je vous en prie, voyons ! ...Que nos médias, disais-je, agressent sans répit. Monsieur Mahé est en permanence forcé de rester sur la défensive et le qui-vive... Je pense qu'il serait intéressant de l'écouter, plutôt que de juste l'entendre, dans une atmosphère dénuée de tout contexte sujet à polémique. Mais ce n'est là bien entendu qu'un avis personnel qui n'engage en rien le Grand Conseil.
- Miaaaaam...Miaaam...
- Oh...Vous avez une miette...
- Où ça ?
- Là...Ici...
- Hooo ! Hihihihi !
- Mmmh...
- AAAh !
- DEBORAH !
- MONSIEUR LE GRAND CONSEILLER ARTHUR KHANJY !
*fin de l'interview*

Môssieur le GM
Admin

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 20/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://embrassemonpied.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum